Magic Charly – L’apprenti d’Audrey Alwett

Synopsis

« Bienvenue dans l’univers ensorcelant des magiciers !

On peut avoir un chat doué de capacités hors du commun et tout ignorer de l’existence des magiciers… C’est le cas de Charly Vernier, du moins jusqu’à ce qu’il découvre que sa grand-mère, disparue durant cinq ans, a été un membre éminent de cette confrérie. Mais un mystérieux voleur de mémoire, le Cavalier, l’a dépouillée de ses souvenirs et tente de s’approprier la source ultime de la magie. S’il veut la sauver – et se sauver lui-même –, Charly n’a pas le choix. Aidé par Maître Lin et par son amie Sapotille, il lui faut devenir apprenti magicier. »

Hello mes petits capricieux !

Aujourd’hui, on va parler d’un livre que j’ai lu au mois de juin et que j’ai vraiment adoré ; un mélange entre Harry Potter et Shadow Hunters.

Il est classé dans les romans jeunesses, mais au même titre qu’Harry Potter, peu importe l’âge, tout le monde peut le lire.

Mes impressions

J’ai vraiment apprécié l’univers que l’auteur a créé dans ce roman. Il est vrai que j’ai eu, par moments, l’impression de me retrouver dans le monde d’Harry Potter. Rien que le résumé du roman peu y faire penser, avec un jeune garçon qui découvre qu’il est un magicier et qu’il fait partie d’une famille magique. Est-ce-que l’auteure s’en est inspirée, je ne le sais pas, mais en même temps, beaucoup d’auteurs sont inspirés par des romans et des histoires qu’ils ont lu. Attention, je ne dis pas que l’auteure a copié Harry Potter, loin de là, mais j’y ai retrouvé des petits détails qui m’y ont fait pensé, et j’ai plutôt apprécié 🙂

Et donc, même si Harry Potter a pu avoir une influence sur l’auteure, elle a brillamment réussi à s’en détacher pour créer son propre univers.

Je n’arrivais pas à m’arrêter de lire, Audrey Alwett a réussi à m’embarquer dans son monde et ce fut un réel plaisir de voir avec quelle facilité elle arrive à donner de la légèreté lorsque les personnages se retrouvent dans des situations périlleuses.

Audrey a pris son temps pour installer toute la thématique de l’histoire et la découverte des personnages, tout en gardant un rythme assez dynamique tout au long du roman, et on ne s’ennuie pas. On a juste envie de dévorer ce livre, et c’est ce que j’ai fait. J’attend la suite avec impatience car il y a tout un univers qui nous attend et je pense que l’auteure a déjà développé tout l’univers dans son esprit. J’ai donc hâte d’avoir entre mes mains le deuxième tome.

L’univers de Magic Charly est vraiment incroyable. On a beau ne pas avoir d’images sous les yeux, pour moi, l’histoire est tout en couleur. Audrey Alwett a réussi à inventer un univers magique plus qu’intéressant ; beignets de prédiction, serpillère magique, chat familier (un peu comme dans Sabrina l’apprentie sorcière), grimoires volants, le cavalier mangeur d’âme (qui pourrait faire penser aux détraqueurs), librairie qui se déplace la nuit pour changer d’endroit, une école un peu particulière, et j’en passe ! Même les personnes sans pouvoirs magiques ont un nom…. Si, si, je vous assure ! Attention, vous êtes prêts ? Ce sont des quietons 😉 J’adore !

Vous ne pouvez qu’être attiré par cet univers magique, qui est vraiment le point fort de ce roman. Tant au niveau des personnages, des lois magiques et de la société magique de ce monde et de tout ce qui l’entoure. Vous ne pourrez qu’être émerveillé et vous aurez envie d’en apprendre plus.

Les personnages

Charly, le personnage principal, est relativement calme, simple pour un héro. Il ne cherche pas la confrontation, ni de se faire bien voir, il ne voit que le bien chez les autres et ne se peine jamais sur quelque chose de négatif qu’on pourrait lui dire.

Les autres personnages sont, au contraire, beaucoup plus excentriques, plus colorés.

Il y a sa maman, une artiste un peu à l’ouest, qui ne sait pas s’occuper de son fils ni même d’elle, mais qui aime Charly d’un amour particulier, un peu fantasque. Elle pourrait donner l’impression d’être détachée du bien-être de son fils, mais on comprend, au fur et à mesure du développement de l’histoire, que ce n’est pas le cas et qu’il y a une raison à cela.

Sapotille, la magicière qu’il rencontre lorsqu’il commence son apprentissage de magicier. Une jeune fille qui paraît froide, impétueuse et imbu d’elle-même, mais qui a en réalité une personnalité riche en couleurs, forte et douce à la fois. C’est un personnage qui n’a pas eu un passé facile et qui se renferme à cause de cela mais qui cache beaucoup de choses au niveau de sa personnalité et j’ai hâte qu’elle se dévoile un peu plus dans le prochain tome.

Maître Li, c’est son professeur disons, a une personnalité plus que développée. Il est extravagant, loufoque et mystérieux. On sent qu’il cache des choses importantes concernant la disparition de la grand-mère de Charly et de tout ce qu’il se passe.

June, l’amie un peu farfelue de Charly, mais qui est toujours là pour lui.

Il y a encore beaucoup d’autres personnages dans ce roman mais je vous laisserai les découvrir.

Ce que j’ai moins aimé ?

Je trouve dommage que les quiétons (petit rappel : les personnes sans pouvoirs magiques. Ceux qu’on appellerait des moldus dans le monde de J.K. Rowling) puissent être initiés à la magie.

Je vous vois venir les moldus, désespérés de ne pas avoir reçu leur lettre de Poudlard, et déçus de ne pas pouvoir être initié à la magie, même si ils ne sont que de simples moldus, haha. Moi aussi, je suis dans ce cas, et j’attend toujours ma lettre d’admission à Poudlard, la plus grande école de sorcellerie au monde 😉

J’aimerai aussi être initiée à la magie, et que m’on m’apprenne les rudiments du monde magique, mais c’est tout l’intérêt d’un monde magique ; que ceux qui n’en font pas partis ne puissent, et bien, ne pas en faire partie en terme magique.

Enfin, sur le coup, c’est ce que je me suis dis. Mais je ne sais pas pourquoi en l’écrivant je me dis « mais….. Elley, tu es bête ou quoi !? » Haha

Conclusion

Un roman que j’ai beaucoup aimé lire, de part l’intrigue magique, le déroulement de l’histoire et son univers. Je ne peux que fortement vous le conseiller, même si j’ai trouvé la fin de l’histoire un peu trop rapide au vu du déroulement de l’histoire. Beaucoup de détails se sont enchaînés rapidement vers la fin, ce qui expédie la fin de l’histoire. J’aurai aimé un peu plus de détails et de cohérence pour ne pas rester sur ma fin. C’est pourquoi aussi j’attend le deuxième tome afin de voir ce que vont devenir Charly et sa grand-mère. Tome 2 qui était en écriture au mois de juin, d’après ce que m’en a dit l’auteure sur Instagram.

Un dernier petit conseil, si vous souhaitez le lire ; ne comparez pas ce roman à Harry Potter. Vous allez bien sur y voir des similitudes, mais vous passeriez à côté de la magie du monde qu’à créé Audrey Alwett, et ce serait vraiment dommage.

Et voilà mes petits capricieux, j’espère que cet article vous a plu et vous aura donné envie de lire ce roman, si ce n’est pas déjà fait, ou qu’il vous aura donné envie de le relire.

Je vous dis à bientôt dans un prochain article, et surtout, prenez grand soin de vous mes petits capricieux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s