Hunger Games – La ballade du serpent et de l’oiseau chanteur

Synopsis

« Dévoré d’ambition

Poussé par la compétition

Il va découvrir que la soif de pouvoir a un prix

C’est le matin de la Moisson qui doit ouvrir la dixième édition annuelle des Hunger Games. Au Capitole, Coriolanus Snow, dix-huit ans, se prépare à devenir pour la première fois mentor aux Jeux. L’avenir de la maison Snow, qui a connu des jours meilleurs, est désormais suspendu aux maigres chances de Coriolanus. Il devra faire preuve de charme, d’astuce et d’inventivité pour faire gagner sa candidate.
Mais le sort s’acharne. Honte suprême, on lui a confié le plus misérable des tributs : une fille du district Douze. Leurs destins sont désormais liés. Chaque décision peut les conduire à la réussite ou à l’échec, au triomphe ou à la ruine.
Dans l’arène, ce sera un combat à mort. »

Hello mes petits capricieux. Aujourd’hui, je reviens pour vous parler d’un livre que j’ai lu cet été. Oui je sais, j’ai mis du temps à l’écrire mais le principal est que je m’y mette enfin 😉

Comme vous avez pu le voir au titre, je vais donc vous parler de la dernière publication de Suzanne Collins, à savoir ; le dernier Hunger Games.

Alors, pour commencer, ce n’est pas une suite, ne vous emballez pas, je vous vois venir ! Haha. Ça se passe bien avant Katniss Everdeen et Peeta Mellark. Bien avant les Hunger Games que l’on connaît, que ce soit par les livres, ou les films. Cette histoire, c’est le commencement des Hunger Games que Katniss a connue.

Mes impressions

La ballade du serpent et de l’oiseau chanteur, c’est l’histoire de Coriolanus Snow, ou plutôt, de ce qui a fait qu’il est devenu, par la suite, le Président Snow que l’on connaît tous.

Je vous avoue que ce roman m’a un peu perturbé car j’ai fini par avoir de la compassion et de la compréhension pour Coriolanus, et c’est une chose que je n’aurai jamais imaginée. Et bien oui ! Qui aurait imaginé ressentir de la sympathie pour ce personnage !? Quand on voit tout ce qu’il fait à la communauté des districts, et comme il s’acharne sur Katniss, qui a décidé de ne pas se laisser faire durant les jeux, et même après.

J’ai eu un peu de mal à me mettre dans l’histoire, mais une fois que j’ai dépassé le bon quart de lecture, je dois dire que je me suis prise à l’intrigue.

Grâce à ce roman, on apprend comment les Hunger Games sont devenus ceux qu’on connaît dans les premiers romans de Suzanne Collins. On apprend également pourquoi Snow est devenu ce qu’il est, mais surtout, qu’il a finalement toujours eu en lui un côté malsain.

Ce qui m’a le plus surpris en fait, c’est de voir qu’il avait eu un bon fond. Mais surtout, on comprend que lorsqu’il fait, ce qu’il fait, dans les années à venir, et bien c’est vraiment parce qu’il croit bien faire, et surtout faire pour le mieux pour tout le monde (mais finalement surtout pour lui et afin de ne pas revivre ce qu’il a vécu par le passé). On apprend qu’il n’a pas eu une enfance facile, qu’il a perdu ses deux parents, qu’il a connu la pauvreté et la guerre. Et finalement, tout ce qu’il a fait par la suite, c’était pour son bien-être, et celui de sa famille, mais il a finit par en perdre son côté humain et sensible qu’il avait lorsqu’il était jeune.

Sans vous spoiler, ce n’est évidemment pas mon attention, mais oui, Coriolanus Snow a eu des sentiments et des principes lorsqu’il était jeune ; il est tombé amoureux, mais surtout il était tout de même contre le principe même des Hunger Games, et il ressentait de la pitié pour les districts qui devaient endurés les jeux. Même si il ne cautionnait pas la rébellion des districts, ayant amenée à la guerre, à la mort de ses parents et à la chute, financièrement et socialement parlant, de sa famille, il n’était tout de même pas enclin à enfermer dans une arène des personnes afin qu’elles s’entretuent pour survivre.

Ce que l’on apprend

  • Comment Snow est devenu ce qu’il est, et ce qui a fait qu’il ai voulu devenir Président de Panem.
  • Comment les Hunger games sont devenus ce qu’ils sont lorsque Katniss s’y trouve.
  • Que les Hunger Games, à l’époque où Snow n’avait que 18 ans, n’étaient pas du tout pareils et qu’ils ont évolués de cette manière grâce, ou plutôt, à cause, de Coriolanus.
  • Que les participants aux jeux étaient traités comme du bétail. Et que c’est Coriolanus, ayant vu comment ils étaient traités lorsqu’il fut mentor d’une candidate dans sa jeunesse, qui a finalement mis en place ce beau train, et toute cette nourriture et cette luxure, pour les candidats, que l’on peut voir dans les films. Car il ne supportait pas de les voir se faire traiter de cette manière.
  • Que c’est peut-être le fait, que sa candidate pour qui il a été le mentor, et pour laquelle il a éprouvé des sentiments, était du district 12, qui lui a donné cette rancoeur envers Katniss.

Ma conclusion

J’ai finalement plutôt apprécié ce roman, et j’ai vraiment aimé apprendre pourquoi Snow était devenu comme ça, qu’est-ce-qu’il l’avait rendu si aigri et amère, et pourquoi, en tant que Président de Panem, il ne mettait pas fin aux Hunger Games.

Si vous avez aimé les romans Hunger Games, ou même, si vous avez seulement visionné les films, c’est un roman que je vous conseille fortement, afin de mieux comprendre l’impact qu’à eu Coriolanus sur les jeux et sur la vie de Panem et des districts.

Et bien voilà mes petits capricieux. Un autre article d’achevé. J’ai essayé de le faire court et de ne pas trop en dévoiler sur l’histoire et l’intrigue du roman. J’espère qu’il vous aura plus.

Dites-moi en commentaire si vous l’avez lu et ce que vous en avez pensé ? J’aimerai connaître vos avis.

En attendant un nouvel article, prenez soin de vous surtout mes petits capricieux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s