Le retour du Jeune Prince de A.G. Roemmers

Synopsis :

« Un jeune homme errant sur une route de Patagonie est recueilli par un automobiliste. L’adolescent est le prince d’une contrée lointaine qui explore l’univers. Dans les paysages désertiques et sauvages, les deux voyageurs, si différents, engagent un dialogue abordant avec simplicité les grandes questions de l’existence.

Au fil de leurs aventures, chacun apprend à écouter le cœur de l’autre et à tenter de trouver le vrai sens de la vie. Ce voyage se transforme peu à peu en une véritable quête spirituelle. Et, au bout de ce chemin, il y a le secret d’un mystère que nous passons parfois une vie entière à chercher : le bonheur… »

Je reviens aujourd’hui pour vous parler d’un livre magnifique et émouvant sur le sens de la vie, sur l’humanité et le partage. Un livre qui m’a redonné le sourire, m’a fait réfléchir et m’a redonné foi en l’humanité. Ce fut une vraie découverte de mes émotions et de ce que je souhaite dans ma vie. Je vous conseille donc fortement d’aller vous procurer en vitesse « Le retour du Jeune Prince » d’Alejandro G. Roemmers.

Le Jeune Prince, cela vous dit surement quelque chose! Qui n’a pas lu durant son enfance « le Petit Prince » d’Antoine de Saint-Exupéry. Un livre qui nous a tous marqué en tant qu’enfant; dans l’apprentissage de la vie, en tant que parents; comme lecture du soir pour vos enfants, ou même en tant qu’adulte; afin de réapprendre le sens de la vie et de voir le monde autrement. Un chef d’oeuvre qui nous aura marqué par des scènes mythiques, tel que le renard se laissant apprivoisé, le « dessine moi un mouton », l’enfant qui n’oublie jamais une question qu’il a posé. Un enfant par lequel n’importe quel être humain peut se définir, un enfant qui nous aura, à tous, appris beaucoup de choses sur le sens symbolique que l’on doit donner à sa vie.

Et bien « Le retour du Jeune Prince » n’est autre que la suite du « Petit Prince » d’Antoine de Saint-Exupéry! Une vision de vie que l’auteur; Alejandro, a voulu nous faire partager. Un conte philosophique moderne, sur l’initiation de l’éveil spirituel, sur la fraternité, le partage, et la sagesse. Un pari fou réussi! En effet, nous nous replongeons corps et âmes dans les aventures de Petit Prince, qui a bien grandi. Un parcours initiatique sur l’apprentissage de la vie.

 

Comment Alejandro a réussi à écrire la suite d’un tel chef d’oeuvre?

Cela commence simplement par un homme; le narrateur, conduisant sur une route déserte de Patagonie et qui va trouver sur son chemin, un jeune garçon, seul et endormi sur le bas-côté. Que fait-il là? Pourquoi est-il tout seul sur une route déserte? Dois-je m’arrêter? Telles sont les questions que le narrateur se pose lorsqu’il croise la route de ce garçon.

Une fois sa décision prise, il se retrouve avec le jeune garçon dans sa voiture. Il ne sait pas très bien ce qu’il fait là, ni d’où il vient. Au fur et à mesure de leur aventure, le narrateur se rend compte que le garçon ne vient pas de la même planète que lui, mais qu’il vient d’une planète bien plus éloignée, bien plus petite que la nôtre.

 

– Comment s’appelle se drôle d’engin? me demanda-t-il  en jetant des regards intrigués autour de lui. Où sont ses ailes?

– Tu veux parler de la voiture?

– La voiture? Elle ne peut pas décoller de terre?

– Non, concédais-je, légèrement froissé dans mon amour-propre.

 

Le jeune garçon va commencer à lui poser beaucoup de questions, questions qui ne resterons jamais sans réponses, car le garçon n’oublie jamais une question qu’il aura posée. Beaucoup de choses l’intriguent sur cette planète et notamment sur l’Homme. Pourquoi l’Homme n’est-il jamais heureux? Pourquoi ne pardonne t’il pas? Pourquoi l’Homme ment-il? Pourquoi l’Homme ne fait-il rien pour arranger les choses? Des questions sur le sens de la vie, l’amour, le partage, le pardon, la vision de l’âme…

Des questions fortes sur le sens de l’existence et sur ce que l’on peut faire pour remédier à tout ce qui ne va pas dans le monde. Des questions auxquelles le narrateur répondra de part son expérience suite aux erreurs qu’il aura pu commettre au cours de sa vie, de part ce qu’on lui aura enseigné tout au long de sa vie. Force est de constater, à la fin de ce conte, que l’homme en aura appris bien plus du garçon qu’il ne pensait lui en avoir appris.

 

– Toutes les routes sont aussi tyranniques? Qui les a inventées?

– L’Homme.

Répondre a des questions aussi simples me semblait incroyablement compliqué. Qui était cet enfant débordant d’innocence qui venait ébranler toutes les certitudes qu’on m’avait inculquées?

 

Des questions qui nous permettrons de nous rendre compte, au fur et à mesure du récit, que le Petit Prince était de retour sur Terre et qu’il avait bien grandit.

 

Je lui criai :

– C’est inutile. Après un choc pareil, il est certainement mort.

Mais le garçon me cria en retour :

– Aujourd’hui, c’est toi-même qui m’as appris qu’il y avait toujours quelque chose à faire.

Je réalisai alors une chose : j’avais le cœur aussi dur que le morceau de tôle froissée que j’étais entrain d’inspecter.

 

Tant de remises en question, de découvertes de soi et de partages.

Tout au long de l’échange, le lecteur se rend compte que tout ce qu’il pensait du Jeune Prince; sa naïveté d’enfant face à ce qui l’entoure, ses questions face aux choses simples de la vie, son apparence de jeune garçon ne sont en fait qu’apparences. En effet, ce que l’on croyait apprendre du narrateur, nous l’apprenons en fait du Jeune Prince. Tout les conseils et la sagesse que la narrateur a cru lui inculquer, le Jeune Prince s’employait déjà à les utiliser. Cela nous fait prendre conscience que l’apprentissage théorique que le narrateur mettait un point d’honneur à lui apprendre, ne servait finalement à rien si il n’était pas mis en pratique. Et c’est ce que le garçon lui a également appris. Seuls, les mots ne comptent pas, si aucunes actions n’en découlent. Le savoir ne comptent pas si il n’est pas mis en pratique et dirigé par le cœur et l’âme.

On est surpris et en même temps content de voir que le Jeune Prince à grandit. Il a une vision plus adulte et plus terre à terre avec le monde qui l’entoure.

On notera la différence entre les deux œuvres. En effet, dans le « Petit Prince » de Saint-Exupéry, le petit garçon a pour but de découvrir le monde qui l’entoure et s’émerveille de sa rencontre avec l’aviateur et des explications que celui-ci lui apporte suite à ses questions. Tandis que dans « Le retour du Jeune Prince » d’Alejandro G. Roemmers, le garçon a grandit et est désabusé de la vérité qu’il a appris sur son ami l’aviateur et revient donc lui demander des explications sur ses mensonges passés. Son univers de petit garçon enchanté par des dessins, des fleurs et des moutons s’est désintégré et il ressent une forte désillusion en l’être humain. Son voyage est donc beaucoup moins enfantin et imaginaire et a un impact plus fort sur le monde qui l’entoure.

 

Qu’est-ce-que la lecture de ce conte vous apportera ?

Alejandro G. Roemmers nous offre un voyage initiatique sur la découverte de soi et l’épanouissement personnel. Plus qu’un conte pour enfant, c’est un chemin vers l’acceptation de soi, le changement envers autrui et la fraternité.

Au contraire du conte de Saint-Exupéry qui était plus une découverte du monde par l’enfant et de son apprentissage sur le monde qui l’entoure. Il tendait à redonner une âme d’enfant à l’adulte. Le conte d’Alejandro G.R. a une approche plus philosophique, plus terre à terre et qui tire sur le développement personnel. En effet, à la fin du livre, on ne retrouve pas son âme d’enfant mais on apprend à comprendre le monde en tant qu’adulte, mais surtout à le voir de la meilleur des manières, de la manière la plus positive qui soit. C’est un retour vers les choses essentielles de la vie, qui permettra surement, à la plupart des lecteurs, tout comme à moi, de se remettre en question et de voir le monde d’une autre manière. Car, combien d’entre vous se serait arrêté sur le bord de la route pour apporter son aide à ce jeune garçon, à l’instar du narrateur !?

Le parcours de vie d’Alejandro G. Roemmers, homme d’affaires et poète argentin, sa conduite de vie, simple et honnête, son envie de partage sont parfaitement retranscris dans ce récit.

C’est un conte qui est destiné à tous les âges et qui permettra un échange de vision du récit différent et intéressant entre enfant et adulte. Il est d’ailleurs recommandé par le Ministère de l’éducation nationale Argentine et fait l’objet d’études dans les écoles. C’est pour dire à quel point cette œuvre a eu un fort impact sur notre façon de penser et sur la société.

Un livre qui a changé la perception de la vie de plus de 3 millions de lecteurs dans le monde.

Un livre inspirant, qui fait du bien à l’âme et redonne foi en l’humanité. C’est un message d’espoir;  d’espoir en la vie. C’est un récit de partage, d’échange et de réalisation de soi. Vous ne pourrez qu’avoir le sourire et espoir en le lendemain à la fin de la lecture de ce conte.

Il n’est jamais trop tard pour ce remettre en question et vouloir donner à sa vie un nouveau tournant, un épanouissement personnel.

Comme l’a si bien dit A.G. Roemmers, il faut savoir sortir de sa zone de confort et se remettre en question afin de trouver le bonheur, car à quoi bon tout avoir si nous ne sommes pas heureux.

J’ai d’ailleurs eu la chance de rencontrer l’auteur, avec trois autres blogueuses, et ce fut une rencontre inoubliable, qui a changé ma façon de penser et qui, j’en suis sure, changera aussi ma vie au fur et à mesure du temps. Car comme il a si bien su nous le dire : « Il faut faire la révolution de l’amour et de la fraternité. Penser avec son cœur et son âme et être ouvert au changement ».

 

J’espère que cela vous aura donné envie de lire ce merveilleux ouvrage qu’est « le Retour du Jeune Prince » et je serai heureuse de pouvoir dialoguer avec vous et d’avoir le retour de vos impressions sur ce conte d’Alejandro G. Roemmers.

N’oubliez pas de garder un œil sur mon prochain article, où je vous raconterai ma fabuleuse rencontre avec l’auteur à l’hôtel George V.

En attendant, je vous souhaite une très bonne semaine mes petits capricieux et je vous dis à bientôt dans une prochaine publication !

Bye !

 

cropped-fichier-1.png

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s