Viens, on s’aime de Morgane Moncomble

« Beaucoup s’accordent à dire que l’amitié fille-garçon n’existe pas. Et pour cause ! Lorsque Loan et Violette se sont rencontrés, ce fut un véritable coup de foudre platonique. A cette époque, Loan était en couple avec Lucie depuis quatre ans, si bien qu’il n’avait d’yeux que pour elle. Mais seulement un an plus tard, beaucoup de choses ont changé : Loan est un homme abattu depuis que sa petite-amie l’a quitté. Quant à Violette, elle commence tout juste une idylle avec le beau Clément – chose que Loan se surprend à détester. Alors quand sa meilleure amie, encore vierge, le supplie d’être son premier, il hésite. La proposition de Violette sent la mauvaise idée à plein nez… mais après tout, il ne s’agit que d’une fois. Rien qu’une. Pas vrai ? »

Qui n’a jamais rêvé de se retrouver dans un ascenseur en panne avec un mec super sexy et mystérieux (mystérieux style énigmatique, sexy et non tueur en série) et bien moi pas HAHA! Non je plaisante, enfin sur le fait de me retrouver dans un ascenseur en panne car j’en ai la phobie mais par contre y être avec un homme au charme indéniable et aux tablettes affirmées (même si il est vrai qu’on ne le sait pas tout de suite) et bien je ne dis pas non!

Mais qui n’a pas rêver en plus de cela, que ce fameux mec, hyper mystérieux et canon, se retrouve être, comme par miracle, notre voisin!

Et bien, les capricieux(ses), si vous souhaitez vous plonger dans ce rêve qui n’est jamais devenu réalité (oui parce qu’il faut le dire, les rêves restent des rêves, surtout dans ces cas là haha), je vous conseille fortement d’aller vous plonger dans le roman, so romantic, de la jeune, jolie et talentueuse, Morgane Moncomble.

J’ai eu la chance de pouvoir la rencontrer au Festival New Romance qui s’est déroulé au mois d’Octobre, à la Cité de la Mode et du Design à Paris, et on a justement discuté de cette envie, qu’on a toute eu un jour (avouez-le, ne dites pas le contraire!), d’avoir un voisin mignon, intelligent, gentil et sexy à en nous en faire baver! Mais malheureusement pour moi, et vivant en campagne (enfin « campagne » c’est un grand mot, je ne vis pas non plus entourée de vaches, je vous vois venir), je n’ai pas eu cette chance. À la place, et à mon grand désespoir, j’ai pour seul et unique voisin (enfin je devrais le mettre au pluriel), un super dépôt de bus, avec les chauffeurs qui vont avec. Vous me direz, il aurait pu y en avoir un de potable dans le lot, mais non, pour la plupart, ils sont vieux, bedonnants et pas du tout appétissants HAHA! Morgane me racontait justement qu’elle n’était pas mieux servi que moi de ce côté-là, d’où, sûrement, ce super fantasme qui lui est apparu et qui, pour notre plus grand bonheur, s’est transformé en roman.

tempImageForSave

L’histoire :

Dans cette histoire on découvre Violette, qui-sent-la-violette, étudiante en stylisme et fan de lingerie féminine et Loan, pompier au passé mystérieux, en couple depuis 4 ans avec sa petit-amie Lucie, mais qui finit par le quitter. Lors de leur rencontre dans l’ascenseur ils ont « coup de foudre platonique« ! Mais il faut le dire, on y croit moyen, ben oui, il a toujours été dit que les femmes et les hommes ne peuvent être seulement amis HAHA

On s’attache facilement et rapidement à ces deux personnages ainsi qu’à leurs amis Ethan, Zoé et Jason.

Violette est une fille un peu tête en l’air, miss catastrophe, un peu loufoque mais dans le bon sens du terme, il n’y en a pas deux comme elle. Elle est marrante, charmante et attachante avec ses tirades à rallongent dans sa façon de s’expliquer et de s’exprimer bien trop rapidement, et captivante dans sa passion pour la couture et notamment pour la lingerie, et pour son incroyable dévotion pour ses ami(e)s.

Loan est captivant, mystérieux, parle peu mais exprime tout dans son regard, c’est ce qui le rend unique, impénétrable et énigmatique.

Ethan c’est le collègue de Loan, un pompier et un ami sur qui on peut compter, toujours de bons conseils et qui croit en l’amour. Ensuite il y a Jason, le meilleur ami de Loan, dragueur invétéré qui ne croit pas forcément en l’amour et avec qui il fait plus ou moins les 400 coups, enfin il faut dire aussi qu’il n’a pas trop le choix et se laisse embarquer avec le tempérament fougueux de son ami. Puis on découvre au début du livre, Zoé, la ténébreuse, la râleuse (pire que moi! Et oui ça a l’air d’exister, en tout cas dans l’esprit de Morgane!), la fille qui s’énerve sans arrêts mais sur qui on peut compter et qui se marie très bien avec Violette, ce n’est donc pas pour rien qu’elles sont meilleures amies et vont par la suite devenir colocataires.

Cette petite pépite de New Romance va de nouveau nous faire croire en l’âme sœur, avec la découverte de l’amour entre Violette et Loan, en l’amitié, avec Jason qui malgré son air un peu bête et sa soit disant « non croyance » en l’amour est de bons conseils et sur qui on peut toujours compter, avec Zoé, malgré son sale caractère est une amie avec un cœur en or, et Ethan, qui n’ose montre que l’amitié entre collègue existe et que des personnes pures et honnêtes existent encore.

Que pensez-vous de l’amitié homme femme? Est-ce-que le coup de foudre platonique existe t’il ou bien est-ce une pure invention de l’esprit humain à vouloir croire que cela est possible afin de ne pas à avoir à rendre de compte ou à se poser trop de question? Est-ce-que vous pensez qu’un des deux finira forcément par tomber amoureux de l’autre et que cela finira par ruiner leur amitié?

272A2167-DCB8-4408-952B-772305D979C4

 

Mes impressions :

Au fur et à mesure de l’histoire on s’attache à ces personnages qui ont chacune une histoire particulière et un passé pas facile. On y découvre des amitiés qui malgré les aléas de la vie ne peuvent être brisées, des histoires d’amour compliqué et des peines de cœur, la vie du passage à l’âge adulte qui peut être difficile car on doit prendre des décisions par nous-mêmes qui peuvent changer le cour de nos vies et permettre d’en apprendre sur nous-mêmes.

Morgane crée des personnages attachants, vrais, avec un caractère bien définit pour chacun et c’est d’ailleurs pour cela qu’ils sont si attractifs, charmants et captivant dans toutes leurs facettes de leur personnalité.

J’ai beaucoup apprécié ce roman, car on plonge très facilement dans ces histoires d’amitié, de coup de cœur, de peine de cœur, ce sont des histoires réelles, que nous vivons tout au long de notre vie. Les personnages se posent des questions auxquelles ont a tous un jour fait face et rencontrent des dilemmes qu’on a déjà rencontré et qui nous font grandir, c’est ce qu’on appelle la vie.

Morgane relate si bien les émotions de chacun des personnages que c’est justement ça qui fait qu’on se sent si proche des personnages et qu’on a le sentiment que c’est nous qui vivons cette histoire.

Malgré le fait que Loan ne soit pas très bavard et ne montre pas ses sentiments si facilement, mais la description de Morgane dans la façon qu’a Loan de regarder Violette est tellement spécifique que cela rend ces moments réels. Nous arrivons à voir, dans notre imaginaire, ce regard perçant qu’il pose sur Violette.

On découvre également, lors de l’histoire des personnages qui interviennent de temps en temps et qui sont Lucie, l’ex-copine de Loan et Clément, le nouveau petit-copain de Violette, qui paraît charmant au premier abord mais on va vite découvrir que ce « gendre idéal » ne l’est pas forcément.

Il est vrai qu’à un moment, on prend peur sur un possible triangle amoureux, ce qui arrive très souvent dans les New Romance, mais ce n’est pas ce dont on a envie pour la fabuleuse histoire de Morgane Moncomble. Et heureusement, ce n’était qu’un leurre et Morgane n’est pas tombé dans ce fameux piège et le contourne admirablement.

J’ai aimé les petits rappels à des films ou à des choses avec lesquels j’ai grandit, et notamment Bridget Jones et le Nutella! Ce fut une grande histoire d’amour avec le Nutella mais j’essaie aujourd’hui que ce soit de l’histoire ancienne haha, et Bridget Jones, et bien que dire, c’est le film que j’ai vu un nombre incalculable de fois avec ma maman, c’est notre comédie romantique à nous!

Violette est l’héroïne qui nous ressemble, elle aime les films romantiques qui peuvent paraître nunuches aux yeux des autres, elle a une passion si forte pour le Nutella et le chocolat qu’il ne faut surtout pas lui piquer ou l’embêter avec ça! Elle comprend les autres, est marrante et maladroite. Elle est finalement tellement normale dans son anormalité qu’on se prend à s’y retrouver dans son caractère et qu’on s’y accroche si facilement.

J’ai également apprécié le fait de passer de la narration de Violette à celle de Loan à chaque chapitre. Je n’aime pas forcément ce genre de changement dans les romans, on peut s’y perdre facilement, et perdre également des moments importants dans l’histoire du fait de changer sans arrêts de personnages, mais Morgane a su, avec son écriture bien à elle, façonner une narration qui permet au contraire d’apporter, à chaque changement de narrateur, des éléments nouveaux à l’histoire. Cette narration permet également de se rendre compte des sentiments partagés de Violette et Loan, mais qui ne se rendent pas compte eux-mêmes qu’ils le sont et c’est donc appréciable de le savoir avant eux et de voir au fur et à mesure de l’intrigue de les voir tomber amoureux ou plus simplement de se rendre compte de leur sentiment.

Au début j’ai eu un peu peur de ce passage dans le temps un an après leur rencontre, j’ai cru qu’on allait louper beaucoup de choses importantes ou de n’avoir que de légers passages dans le passé pour comprendre ce qui s’est passé. Mais ce n’est pas du tout le cas. L’histoire est bien narrée et les flashbacks qu’on a de temps en temps permettent de ne pas se perdre.

Il y a deux choses qui font de ce roman une histoire agréable à lire et prenante; les caractères bien travaillés et spécifiques à chaque personnages, la complexité de leur passé et les sujets percutants et douloureux qui sont traités dans l’histoire.

L’auteur a réussi à narré les scènes érotiques sans trop de fioritures, sans en faire de trop, elles sont subtilement bien racontées et restent romantiques et sexy.

Morgane a réussi à parler de sujets difficiles sans tomber dans une romance dramatique, et donc à nous prendre au cœur avec des thèmes sur lesquels nous ne pouvons rester impassibles, mais avec une écriture toute en légèreté elle a également réussi à nous faire rire, à nous rendre anxieux sur des intrigues bien écrites, tout au long de l’histoire on cherche à en apprendre davantage sur nos personnages favoris, et ce, jusqu’à la fin de cette romance.

J’ai un peu moins apprécié l’ellipse à la fin de l’histoire, le bon dans le temps de 5 ans. Mais c’est simplement un goût personnel, car je n’ai jamais vraiment été adepte de ce genre de bon dans le temps à la fin des romans. Je suis le genre de personne à ne pas vouloir en manquer et j’ai donc cette impression de manquer quelque chose d’important et à vouloir savoir ce qu’il s’est passé dans ce genre de cas. Mais comme je vous l’ai dis, c’est simplement mon impression et mes goûts. Mais j’ai tout de même était contente d’apprendre comment s’est transformé la romance des Violan ainsi que celle de Zoé et Jason!

Vous l’aurez tout de même compris, j’ai été conquise par cette romance, sa narration bien écrite et ses personnages profonds et attachants.

Une romance qui peut paraître relativement ordinaire et ressemblant à d’autres histoires mais c’était dans compter la plume de Morgane Moncomble et son talent pour l’écriture, qui donne à ce roman de la profondeur, de l’élégance, de la beauté et de l’espoir. Ce qui prime dans cette histoire et nous rend nostalgique de sa fin, c’est l’amitié et l’amour et l’espoir qu’on en retire quant aux liens qui peuvent relier les gens.

Ce roman nous montre l’étendue et la beauté de la plume de Morgane. Et j’ai hâte de lire son second roman.

 

Fichier 1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s