Les nouvelles aventures de Sabrina – Série Netflix

Tout ceux qui sont nés dans les années 90 ont du connaître la série Sabrina l’apprentie sorcière, une série gentillet, faite pour les enfants et les ados sur une jeune adolescente qui apprend le jour de ces 16 ans qu’elle est une sorcière, son père est sorcier et sa mère une mortelle, elle est élevée par ses tantes qui sont également sorcières. Et elle est guidée et aidée tout au long de son apprentissage par l’emblématique Salem, un chat noir qui parle, mais qui est en fait un sorcier puni qui doit vivre dans le corps d’un chat car il a voulu conquérir le monde.

Et bien sachez qu’un reboot beaucoup plus dark des aventures de la jeune sorcière est sortie sur Netflix, le 26 Octobre. Je vais donc vous parler de cette nouvelle version et vous donner mon avis.

Synopsis de ces nouvelles aventures :

« Les nouvelles aventures de Sabrina imagine l’origine des aventures de Sabrina l’apprentie sorcière comme une sombre histoire axée sur le passage à l’âge adulte à travers l’horreur, les sciences occultes et bien sûr la sorcellerie. Sabrina lutte pour concilier sa double nature – mi-sorcière, mi-mortelle – tout en s’opposant aux forces du mal qui la menacent elle, sa famille et le monde des mortels. »

maxresdefault

Dans un premier temps, sachez qu’à la base, le personnage de Sabrina Spellman est tiré de l’un des personnages les plus populaires de l’univers des Comics Archie et ayant, de ce fait, connu beaucoup d’adaptations télévisées.

Mes impressions :

De la magie, du dark, une série automnale et de mon enfance, il ne m’en fallait pas plus, pour avoir envie de me plonger dans la nouvelle série de Netflix sur Sabrina Spellman, et notamment avec la période d’Halloween qui approchait à grand pas et qui est l’une de mes fêtes préférées avec Noël.

Cette nouvelle version de Sabrina l’apprentie sorcière, nous plonge donc dans le monde du passage à l’âge adulte dans un univers sombre et mauvais. Sabrina, au contraire de la version des années 90 sait déjà qu’elle est une sorcière, mais lors de son anniversaire pour ses 16 ans, elle doit choisir entre sa vie d’humaine ou sa vie de sorcière, car étant une demie-sorcière, de ce côté là rien ne change par rapport à l’originale, de part son père sorcier et de sa mère mortelle. Un choix qui est d’autant plus difficile qu’elle a grandit aux côtés de ses amies et de son petit ami mortelles. Son cœur et son âme balance donc entre sa destinée de sorcière voulue par ses tantes, et notamment sa tante Zelda, et on comprendra au fur et à mesure de la série pourquoi elle y tenait tant, et par le coven  (l’ordre) dont elle et sa famille font parties, et par sa vie de demi-mortelle avec ses amies, son petit ami Harvey, et sa vie « normale » de lycéenne.

Le jour de son baptême occulte, elle doit donc prendre une décision radicale qui changera ou non le court de sa vie, et devra décider si elle choisi d’inscrire son nom dans le livre de la bête, qui n’est autre que Satan, le « Dieu » des sorciers et sorcières, car pour eux le Dieu des humains n’existe pas et c’est pourquoi il le nomme le « faux Dieu« .

Si Sabrina décide de prêter allégeance à Satan, un démon mi-homme, mi-chèvre et orné d’un pentacle (apparence qui a d’ailleurs récemment été mis en procès par une organisation puritaine des Etats-Unis de par sa ressemble à leur propre Diable, mais c’est une autre histoire), elle devra donc se consacrer au monde de la nuit, à savoir rejoindre L’Église de la nuit et son académie de sorcellerie, et ne plus avoir aucuns contacts avec le monde des mortels.

Au fur et à mesure des épisodes on voit la détermination de Sabrina à ne quitter ni le monde des sorciers ni le monde des mortels, et à essayer de trouver une solution pour pouvoir garder les deux côtés de sa vie de demi-sorcière. Incarnée par Kiernan Shipka, connue pour son rôle de Sally, dans la série Mad Men, elle porte le rôle de Sabrina à merveille, en lui donnant tout ce qu’il faut de légèreté, avec un soupçon d’insouciance et de force. Elle incarne le rôle à la perfection et montre la force de la femme et l’implication que celle-ci peut avoir et souhaite avoir dans la société d’aujourd’hui en montrant que la femme est forte, n’a pas peur mais sait rester humaine et douce tout en gardant un soupçon de vulnérabilité.

La série parle de féminisme, d’intégrité, de la recherche de son soi, de qui on veut être et ce que l’on peut faire pour y arriver, de la société d’aujourd’hui et de son incapacité à trouver des solutions adéquates aux problèmes et de la force de la femme dans la société d’aujourd’hui.

Je trouve vraiment, qu’au delà de l’irréel, de la magie, et des démons, il y a une part de vérité dans cette série, et elle montre également que malgré les tentations et le mal, il y a toujours une solution pour trouver la balance entre les deux et qu’il y a toujours un peu de lumière en chacun.

Il y a certains détails que j’ai également apprécié, et notamment les petites références à la série Riverdale, car « Les nouvelles aventures de Sabrina » se passent à Greendale, la ville voisine de Riverdale (même si cette série part complètement en cacahuète au fur et à mesure des épisodes mais là n’est pas le sujet)!

Petit bémol tout de même, le mutisme du familier de Sabrina, Salem. Alors que celui-ci n’a rien d’un chat mué dans le silence mais qui a plutôt l’air mutin dans Sabrina l’apprentie sorcière, étant donné que c’est un ancien sorcier ayant été puni pour avoir voulu prendre le contrôle du monde et de ce fait transformé en chat pour un bon moment, le chat noir des Nouvelles aventures de Sabrina ne parle pas mais se fait comprendre sans besoin de la parole avec Sabrina. C’est triste dans le sens où Salem apportait quelque chose d’assez amusant à la série de part ses idées bien conçues sur le monde, et apportant son aide à Sabrina, mais cette nouvelle version n’a en rien, à part ses personnages avoir avec l’ancienne série, donc cela apporte on peut dire un côté de mystère encore plus ancré dans la série.

Je vais m’arrêter là et ne pas tout vous dévoiler sur ce nouveau « reboot » si je puis dire afin de vous laisser un peu de mystère si vous n’avez pas encore eu l’occasion de voir ce nouveau spin-off.

Mais je vous conseille grandement de l’attaquer pendant que les feuilles d’automne tombent encore et que ce soupçon de magie d’Halloween est encore présent dans l’air!

Comme vous avez pu le lire, j’ai tout de même été grandement enchanté par cette série, sa noirceur, mais également son humanité et par le très bon jeu d’actrice de la jeune Kiernan Shipka!

La saison 2 est déjà en cours de tournage!

À vos sortilèges!

And Happy Birthday witches!

Capture

 

Fichier 1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s